Félix Tshisekedi est arrivé en Belgique pour sa 1re visite officielle en Europe

Le nouveau président congolais Felix-Antoine Tshisekedi Tshilombo est arrivé lundi soir à Bruxelles pour une visite officielle et de travail de cinq jours aux multiples facettes, sur fond de normalisation des relations, souvent en dents de scie, entre la République démocratique du Congo (RDC) et la Belgique, l’ancienne puissance coloniale.

L’avion transportant Felix Tshisekedi, la “première dame” Denise Nyakeru et leur suite s’est posé vers 19h à l’aéroport militaire de Melsbroek, où Felix Tshisekedi a été accueilli par le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères et de la Défense, Didier Reynders.

Il s’agit de la première visite officielle en Belgique – et même en Europe – du président congolais depuis son entrée en fonction le 24 janvier. Il a toutefois beaucoup voyagé entre-temps, notamment pour se concilier les bonnes grâces des pays africains et pour promouvoir les investissements en RDC dans l’espoir d’une pacification du pays, encore en proie à des troubles.

Felix Tshisekedi, un ancien opposant et fils d’opposant – son père, Etienne, est décédé à Bruxelles le 1er février 2017 à l’âge de 84 ans et lui-même a longtemps vécu en Belgique – a été proclamé vainqueur de l’élection présidentielle contestée du 30 décembre 2018. Il a succédé le 24 janvier dernier au président Joseph Kabila Kabange, qui était au pouvoir depuis dix-huit ans mais qui a conservé un large contrôle sur la politique congolaise à l’issue d’autres scrutins (législatif, provinciaux et sénatoriaux).

La Belgique a fait le choix de “tourner la page des élections” en RDC et de “regarder comment soutenir le changement“, après la première alternance du pouvoir pacifique intervenue dans l’ex-Congo belge depuis l’indépendance, le 30 juin 1960.

Environ 500 personnes de la diaspora congolaise, venues notamment de Bruxelles, d’Anvers, de France et d’Allemagne, étaient là pour accueillir le président et son entourage.

RTBF.BE

You may also like...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *