Affaire de viol supposé au Kongo-Central : le FCC demande au gouverneur et à son adjoint de démissionner sans tarder

Tout en condamnant l’acte, la conférence des présidents des regroupements politiques du Front Commun pour le Congo (FCC), a, dans une déclaration faite ce samedi 31 août, demandé au gouverneur de la province du Kongo-central et à son adjoint de démissionner sans tarder de leur fonction. Tous les deux sont membres de cette plateforme politique.

Cette réaction de la famille politique de Joseph Kabila fait suite au scandale sexuel qui a eu lieu au gouvernorat de cette province.

“Considérant que ce comportement va à l’encontre des valeurs prônées par le FCC. Après débat et délibération, le FCC dénonce et condamne fermement ce scandale dans lequel sont impliqués les plus hautes autorités de la province. Le FCC informe l’opinion qu’à dater de ce jour, le FCC a retiré totalement sa confiance et son soutien politique au gouverneur et vice-gouverneur du Kongo-Central. Par conséquent, le FCC demande aux concernés de présenter immédiatement leur démission” a exigé le FCC.

Depuis quelques jours, le gouverneur et le vice gouverneur du Kongo-Central sont au cœur d’un scandale sexuel. Le vice-gouverneur Justin Luemba est accusé d’avoir tenté de violer l’assistante du gouverneur, Mimi Muyeta.

Celle part qui le scandale est arrivé, l’assistante du gouverneur, a, pour sa part, été révoquée après avoir retiré sa plainte contre le vice-gouverneur sans donner des explications.

Djodjo Vondi

You may also like...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *