Côte d’Ivoire: attaque sur la plage de Grand-Bassam, il y aurait 12 morts

Des assaillants lourdement armés ont attaqué dimanche une plage de de la station balnéaire ivoirienne de Grand-Bassam, très fréquentée par les expatriés et locaux le dimanche, et située à une quarantaine de kilomètres à l’est d’Abidjan.

Ces assaillants « puissamment armés et rtant des cagoules ont tiré sur les occupants de L’Etoile du sud, un grand hôtel pris d’assaut par les expatriés en cette période de canicule », a expliqué un témoin joint par l’AFP.

Cette attaque a fait des victimes, a affirmé à l’AFP un autre témoin, sans pouvoir préciser leur nombre ni l’identité des auteurs des coups de feu. « Nous avons été surpris par les tirs et nous sommes maintenant cloitrés chez nous », a-t-il dit.

« Pour le moment, nous avons un total de douze morts, dont quatre Européens (…) Nous ne savons pas s’il y en a d’autres. Nous menons en ce moment des opérations de ratissage », a déclaré un officier des forces de sécurité lors d’un point de presse. Un témoin, qui a rapporté que quatre assaillants avaient ouvert le feu sur une plage, avait auparavant fait état de sept morts.

Selon le site Koaci.com, les assaillants auraient été au nombre de dix. Ils auraient vidé les chargeurs de leurs armes de guerre sur les personnes présentes sur la plage.

Plusieurs hôtels visés ?

Un journaliste de l’AFP a vu une dizaine de personnes, dont une occidentale blessée, évacués dans un camion militaire. Des véhicules militaires, transportant des mitrailleuses lourdes, et des chasseurs traditionnels dozo armés se dirigeaient également vers le lieu de la fusillade.

Selon le site Connexion ivoirienne, cité par Le Monde, des tirs ont débuté à l’hôtel Koral Beach, pour continuer dans les établissements environnants. Koaci.com parle également de plusieurs hôtels visés (l’hôtel le Paillote, le Kora Beach et l’hôtel France).

Sur France Inter, Christian, un Français qui tient un hôtel dans les environs, a expliqué que « trois établissements au moins été touchés. Il paraît qu’il y aurait eu une prise d’otage à L’étoile du Sud. On entendait des rafales. Moi mon quartier a été sécurisé par les forces de l’ordre, j’ai fait évacuer mes clients et rentrer mes employés ».

Vidéos et photos sur les réseaux sociaux

Des vidéos circulent sur les réseaux sociaux (ainsi que des photos, non authentifiées, de corps), montrant des touristes fuyant des tirs dans l’Etoile du Sud.

Ville historique et ancienne capitale de la Côte d’Ivoire sur la côte du Golfe de Guinée, Grand-Bassam abrite plusieurs hôtels fréquentés par une clientèle d’expatriés. Plusieurs centaines de gens attendaient à l’entrée du quartier France, qui marque l’entrée de la vieille ville, séparée de la partie moderne par un pont. Une dizaine d’ambulances étaient également stationnées.

RTBF

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*