Manifestation historique au Zimbabwe pour en finir avec l’ère Mugabe

Des milliers de Zimbabwéens sont descendus dans les rues de la capitale Harare samedi pour soutenir l’armée et exiger la démission du président Robert Mugabe. Ce dernier est toujours en résidence surveillée. Alors qu’ils tentaient d’atteindre le palais présidentiel, l’armée s’est interposée et les a empêché de continuer leur chemin.

Des dizaines de milliers de Zimbabwéens sont descendus samedi dans les rues pour exiger le départ de Robert Mugabe, accentuant la pression sur le dirigeant de 93 ans placé cette semaine en résidence surveillée par l’armée.

Mugabe doit partir du Zimbabwe

Les manifestants ont brandi des drapeaux et crié des slogans tels que « Mugabe doit partir du Zimbabwe ». L’organisation des anciens combattants de la guerre d’indépendance du Zimbabwe et le mouvement d’opposition Movement for Democratic Change soutiennent la manifestation. L’armée l’appuie également mais a insisté pour qu’elle se déroule pacifiquement.

L’armée a pris le contrôle de Harare dans la nuit de mardi à mercredi quelques jours après l’éviction du vice-président Emmerson Mnangagwa, longtemps considéré comme le principal dauphin de Mugabe. Le président âgé de 93 ans a été placé en résidence surveillée et des membres de son entourage ont été arrêtés. M. Mugabe est au pouvoir depuis près de quatre décennies. Après des années de crise économique et de violations des droits de l’Homme, beaucoup de Zimbabwéens saluent l’intervention de l’armée.

rtbf.be

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*