Kinshasa : des « adeptes de Ne Muanda Nsemi » affrontent les forces de l’ordre, plusieurs morts

Des forces de l’ordre se sont affrontés à quelques groupes d’individus se réclamant de Ne Muanda Nsemi, chef spirituel de Bundu dia Kongo et président national de Bundu dia Mayala (BDM). Les accrochages se sont soldés pas de pertes en vies humaines.

Information non encore confirmée par les sources officielles.

« Aux environs de 9 heures locales, nous avons aperçu un groupe d’individus scandant harmonieusement la libération de la RDC. Les banderoles qu’ils portaient des mentions telles que le Congo aux congolais, le Rwanda aux Rwandais. Subitement, ils se sont confrontés à des barricades érigés par les forces de l’ordre. ceux-ci ont ouvert le feu pour espérer disperser les manifestants. Au fur et à mesure qu’ils avançaient, leur nombre ne faisait qu’accroitre », a déclaré un habitant de Ngaliema.

Ce mouvement a été signalé dans plusieurs coins de la capitale. Notamment à Selembao, Kimbanseke, Bumbu, N’djili et autres.

« Les policiers ont tué un jeune garçon devant ma parcelle. Aussitôt achevé, ils ont sorti un bandeau rouge et l’ont lié à la tête de cet innocent », a fustigé un habitant de Bumbu. Les autres morts dont les forces de l’ordre ont été signalés à travers la ville.

Un militaire contacté par MCN Team affirme qu’ils ont fait face à des adeptes de Bundu dia Kongo bien armés.


MCN Team / mediacongo.net

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*