L’Union Africaine appelle à la suspension de la proclamation des résultats définitifs des élections

Les chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union Africaine (UA) réunis ce jeudi 17 janvier en un sommet de haut niveau sur République démocratique du Congo ont appelé la RDC à suspendre la publication des résultats définitifs de l’Election Présidentielle en raison de ses doutes sur les résultats provisoires.

La réunion était convoquée par le président rwandais Paul Kagame, président en exercice de l’UA. Elle a été présidée par le président de la commission de l’Union Africaine Moussa Faki Mahamat. Une délégation congolaise, conduite par le ministre des affaires étrangères Leonard She Okitundu, était présente.

Moussa Faki Mahamat, a reconnu jeudi que des « doutes sérieux » pesaient sur le résultat de l’élection présidentielle au Congo. « Pour parler franchement, de sérieux doutes sur la conformité des résultats proclamés persistent », a déclaré Moussa Faki dans un discours préliminaire à la réunion des chefs d’État et de gouvernements de l’Union africaine. « Même si, jusqu’ici, la situation sur le terrain reste fort heureusement globalement calme, il n’en reste pas moins qu’elle demeure hautement préoccupante », a ajouté M. Faki dans ce discours.
Une double troïka de la SADC avait eu lieu qlqs heures avant le sommet de l’UA, et se consule à un appel au respect de la souveraineté et l’intégrité de la RD Congo.

L’UA va dépêcher quelques chefs d’État à Kinshasa la semaine prochaine pour « dialoguer avec toutes les parties prenantes congolaises, en vue de parvenir à un consensus sur le moyen de sortir de la crise post-électorale dans le pays ». Le président de la Commission de l’UA Moussa Faki ainsi que le président en exercice de l’UA Paul Kagame devraient faire partie de cette délégation.

 

Ci-dessous le communiqué officiel  

******

Communiqué de la réunion consultative de haut niveau des chefs d’État et de gouvernement sur la situation en République démocratique du Congo

À la suite de consultations entre le Président de l’Union africaine (UA) et le Président de la République du Rwanda, S.E.M Paul Kagame, et les dirigeants de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs (CIRGL) et de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC), une réunion consultative de haut niveau réunissant les chefs d’État et de gouvernement a eu lieu aujourd’hui à Addis-Abeba au siège de l’UA, le 17 janvier 2019, pour procéder à un échange de vues sur la situation en République démocratique du Congo (RDC) à la suite des élections législatives présidentielle, législatives et provinciales du 30 décembre 2018, et convenir d’une voie à suivre.

Cette initiative s’inscrit dans le cadre des efforts menés par l’Afrique, dans un esprit de solidarité continentale, pour aider les acteurs politiques et le peuple de la RDC à mener à bien le processus électoral et à préserver la paix et la stabilité dans leur pays.

La réunion était présidée par le président de l’UA et à laquelle assistaient un certain nombre de chefs d’État et de gouvernement ou leurs représentants de la SADC, de la CIRGL, de la CEEAC, de la CEDEAO, de l’IGAD, de la CAE, des membres africains du Conseil de sécurité des Nations unies, de la troïka de l’UA, ainsi que par le président de la Commission de l’UA.

La réunion a été informée du processus électoral en RDC et des développements ultérieurs par le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères de la RDC.

La réunion a également reçu des mises à jour des Présidents de la CIRGL, de la SADC et de la Commission de l’UA, et a eu des échanges de vues approfondis par la suite.

Les chefs d’État et de gouvernement présents à la réunion ont conclu à des doutes sérieux quant à la conformité des résultats provisoires proclamés par la Commission électorale nationale indépendante avec les suffrages exprimés.

En conséquence, les chefs d’État et de gouvernement ont appelé à la suspension de la proclamation des résultats définitifs des élections.

Les chefs d’État et de gouvernement ont convenu d’envoyer de toute urgence en RDC une délégation de haut niveau comprenant le président de l’Union et d’autres chefs d’État et de gouvernement, ainsi que le président de la Commission de l’UA, pour dialoguer avec toutes les parties prenantes congolaises, avec en vue de parvenir à un consensus sur le moyen de sortir de la crise post-électorale dans le pays. La réunion a exhorté tous les acteurs concernés en RDC à interagir de manière positive avec la délégation africaine de haut niveau dans l’intérêt de leur pays et de ses habitants.

Les chefs d’État et de gouvernement ont réaffirmé la détermination de l’UA à continuer d’accompagner le peuple de la RDC dans ce processus.

Les chefs d’État et de gouvernement ont remercié la présidente de l’Union d’avoir pris l’initiative de cette réunion consultative. Ils ont également remercié la Commission de l’UA et les autorités éthiopiennes pour les mesures concrètes prises pour assurer le bon déroulement de la réunion.

Les chefs d’État et de gouvernement ont accepté de rester saisis de cette question.

MEDIA CONGO PRESS / via mediacongo.net