Matonge : Koffi divise la presse !

Matonge, fief de Papa Wemba, a été divisé en deux camps, le week-end dernier, à cause des activités tenues aux mêmes heures dans la journée par l’artiste Koffi Olomidé et par la famille Wembadio.

De l’autre côté, la famille biologique de Papa Wemba organisait une messe d’action de grâce, à la paroisse Saint Joseph de Matonge, après 40 jours de la disparition du Chef du Village Molokai.

Tandis que Koffi Olomidé, qui revient du Nigeria, tenait une grande conférence de presse, dans son espace Saint James Hall, sur l’avenue Oshwe, toujours à Matonge. Il était 15 h lorsque les chevaliers de la plume et du micro se retrouvèrent à Matonge pour couvrir les deux activités programmées le même jour, même heure, même quartier.

Polémique ou/et discussion a vite pris place entre les professionnels des médias dont certains étaient dans l’embarras. Ainsi, ils ont été confrontés à cette coïncidence chronologique, relevant soudain la notion sur l’importance de faits dans la presse et sur l’intérêt du public par rapport à un sujet d’actualité.

Toutefois, les deux activités étaient intéressantes vu la grandeur artistique de deux géants de la musique congolaise. Où aller ?

Pour certaines langues, Koffi a mal fait de programmer sa rencontre avec la presse le même jour et aux mêmes heures que la messe en mémoire de Vieux Bokul. Ils soutiennent que Mopao ne l’a pas fait par hasard. ‘‘Il visait quelque chose… c’est un artiste habitué dans ce genre de coup. C’est vraiment un scenario monté de toutes pièces pour faire du mal aux proches et à la famille de Wemba’’, a critiqué un journaliste.

Il faut rappeler que Jules Shungu Wembadio avait rendu l’âme le 24 avril 2016 sur scène à Abidjan et a été inhumé le 4 mai à la nécropole Entre Terre et ciel, à Kinshasa. Cela fait exactement quarante jours depuis que l’artiste a quitté la terre des vivants pour l’au-delà. Comme le demande la tradition africaine, la famille biologique de l’illustre disparu, le groupe Viva-la-Musica, ses proches et la communauté tetela, ont initié cette messe de suffrage en sa mémoire.

En ce qui concerne la conférence de presse de Koffi, il nous revient que Mopao Mokonzi avait bien avant calé cette date depuis le 28 mai à partir de Lagos, pour organiser sa rencontre avec la presse culturelle. Cette conférence de presse, a-t-il souligné, consistait à fixer l’opinion par rapport à ce qui se dit sur lui. Et surtout, de parler de son concert de ce week-end à l’hôtel Invest de Presse, à Kinshasa. Chose faite pour l’artiste qui a brisé son silence devant toutes les éminences grises de la presse.

JD
La Prospérité

1 Commentaire

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*