Tensions entre Kinshasa et Dakar

Le gouvernement de la République démocratique du Congo a accusé dimanche les autorités sénégalaises d’accueillir une réunion d’une quarantaine d’opposants et d’acteurs de la société civile, destinée, selon Kinshasa, à « déstabiliser les institutions de la RDC ».

Nous disposons d’éléments qui indiquent que l’objectif de la réunion de l’île de Gorée est de déstabiliser les institutions en RDC », a déclaré le porte-parole du gouvernement Lambert Mende.

M. Mende qualifie l’attitude des autorités sénégalaises à propos de ce forum de trois jours « d’inacceptable » et estime qu’elle « dénote d’une forte dose d’irresponsabilité ».

La Fondation allemande Konrad Adenauer, coorganisatrice du forum, y a invité uniquement « les organisations politiques et de la société civile congolaises, qui ont publiquement exprimé leurs inquiétudes face à l’avenir du processus électoral en RDC », en particulier « l’élection présidentielle de 2016 ».

Aucun représentant du gouvernement congolais n’a été invité, selon M. Mende.

M. Mende a ajouté que la présence sur l’ile de Gorée, au large de Dakar, de militants des mouvements citoyens congolais Filimbi et Lutte pour le changement (Lucha) « pose problème » parce que « ces groupes sont en délicatesse avec la justice » de la RDC.

BBC

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*