Paul Kagame prend la présidence de l’UA

Le président rwandais, Paul Kagame, a pris la présidence tournante de l’Union africaine (UA), à l’ouverture samedi, du 30ème sommet de l’UA au siège de l’UA à Addis Abeba.

Il a succédé au président Guinéen, Alpha Condé, qui a été élu président de l’UA lors du 28ème sommet de l’UA en janvier 2017. Kagame va occuper ce poste pour un mandat d’un an, et la présidence tourne entre les cinq sous-régions du continent.

Le président rwandais a souligné dans son discours d’intronisation, la nécessité pour l’Afrique d’agir ensemble pour favoriser le développement avec la technologie.

Il a également rappelé à la nécessité pour les pays africains de travailler dans l’unité, afin de créer un marché continental unique, d’intégrer leurs infrastructures et de doter leurs économies de technologies.

« Nous sommes à court de temps; et nous devons agir maintenant pour sauver l’Afrique de la privation permanente », a-t-il dit.

Et Kagamé d’ajouter : « Nous devons créer un marché continental unique, intégrer notre infrastructure et imprégner nos économies avec la technologie ».

Le nouveau président en exercice de l’organisation panafricaine a également fait remarquer « qu’aucun pays ou région ne peut s’en sortir seul; nous devons être fonctionnels et devons rester ensemble.

Sous le mandant de Kagamé, les observateurs s’attendent à une accélération des réformes avec l’entrée en vigueur de la taxe de 0,2% sur les importations afin de financer l’UA.

africatimes.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *